Acadie Nouvelle : « Le trio Swingirls charme le public de Caraquet »

Paru dans Acadie Nouvelle, par Vincent Pichard

Le mercredi 10 août 2016

Avec ses dizaines de spectacles programmés, le Festival acadien de Caraquet est l’occasion de découvrir de nouveaux talents. Ce fut le cas lundi soir, au Centre culturel.

À l’affiche: les Swingirls, un trio de jeunes femmes à la voix exceptionnelle, originaires de la France.

En plus d’une heure de spectacle, elles ont charmé l’auditoire avec leurs compositions personnelles et leurs reprises empruntées à des univers variés, revisitées dans un style rétro improbable.

Marier des tubes de Michael Jackson, de Madonna, du groupe Eurythmics et du rappeur 50Cent sans fausse note, on applaudit!

Les Swingirls ne sont pas seulement de formidables interprètes, elles sont aussi de séduisantes comédiennes maîtrisant l’art de se mettre en scène. Juste ce qu’il faut pour ponctuer leur prestation d’intermèdes savoureusement comiques.

Avant le début de la soirée, Isabelle Thériault, la directrice générale et artistique du festival, confiait: «Je ne me laisse pas facilement impressionner. Mais la première fois que je les ai entendues, je me suis dit wouah!» On la comprend!

Les Swingirls étaient précédées par les Troiselle. Elles aussi ont envoûté le public avec la perfection de leurs harmonies.

Le public, venu nombreux assister à cette soirée cabaret, est reparti conquis. Nous aussi!